PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
jeudi , 25 mai 2017
Accueil » NEWS & BONS PLANS » Semaine d’Information et de Sensibilisation sur la Dépigmentation Artificielle de la peau

Semaine d’Information et de Sensibilisation sur la Dépigmentation Artificielle de la peau

L’association Ewa Ethnik s’associe à l’Ordre des Pharmaciens du Bénin pour la mise en œuvre de la semaine de sensibilisation à la dépigmentation de la peau qui s’adresse principalement aux professionnels de santé et également aux lycéens et étudiants. Elle se déroulera du 18 au 25 mai 2016 dans les villes de Cotonou et de Porto-Novo.

campagne ewa ethnik 2016C’est avec grand plaisir que nous renouvelons notre partenariat avec l’association Ewa Ethnik en soutenant sa nouvelle campagne : la Semaine d’Information et de Sensibilisation sur la Dépigmentation Artificielle de la peau (SISDA).

Cette année l’association nous surprend en changeant de cible. La population béninoise ne sera plus visée dans son ensemble. L’association Ewa Ethnik a choisi de s’adresser aux pharmaciens et aux jeunes.

Pourquoi une campagne ciblée ?

  • Les pharmaciens sont en première ligne dans le processus d’achat de produits cosmétiques. En effet, des produits dépigmentants sont vendus en pharmacie. Il est donc indispensable de sensibiliser les pharmaciens aux dangers de l’utilisation de ces produits afin qu’ils puissent exercer leur rôle. L’éthique doit prendre le dessus car ils mettent en danger les patients qui pensent qu’acheter ces produits en pharmacie est gage de sécurité et qualité.
  • Les jeunes sont les plus concernés par la pratique de la dépigmentation. En effet, plusieurs études ont mis en évidence que la pratique de la dépigmentation commençait dès l’adolescence. De nos jours, la dématérialisation de l’information via la multitude des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) surexpose cette jeune population à une image soit disant positive de la dépigmentation. Sur internet, de plus en plus de communications véhiculent le message que la peau claire est plus belle et que les produits « éclaircissants » sont sains et parfois même bénéfiques pour la santé. La sensibilisation des jeunes permettra de leur exposer les dangers de la pratique de la dépigmentation afin de les dissuader de se lancer dans cette pratique délétère.

Plus d’infos sur l’association : cliquer ici

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire