PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
lundi , 18 septembre 2017
Accueil » SANTÉ » Pratiques cosmétiques à risque » Dépigmentation de la peau des enfants : un acte de maltraitance ?

Dépigmentation de la peau des enfants : un acte de maltraitance ?

On ne cessera de répéter que la dépigmentation de la peau est un problème de santé publique qui entraîne de nombreuses maladies à plus ou moins long terme. Les femmes sont encore les plus concernées par l’utilisation de produits éclaircissants qu’elles appliquent parfois sur leurs enfants. Un acte qui met lentement mais surement en péril la santé de ces futurs adultes et que certains professionnels qualifient même d’acte de maltraitance.

Crédit photo
Crédit photo

Si vous vous dépigmentez la peau et que vous avez accès à internet, vous êtes très certainement au courant des risques sanitaires que cela engendre : diabète, dérèglement hormonaux, glaucome, cataracte, cancer de la peau entre autre. Si vous appliquez vos produits éclaircissants sur vos enfants, on peut donc considérer que vous connaissez les risques que vous leur faites courir. Ces risques sont accrus du fait de l’immaturité du système de l’enfant.

Pourquoi est ce dangereux de dépigmenter la peau des enfants ?

1) La peau des enfants est immature et fragile

La peau des enfants est une peau largement plus fragile que celle de adultes. Selon les professionnels de santé, la peau de l’enfant reste immature jusqu’à l’âge de 8-9 ans (ce qui ne signifie pas qu’il faut commencer juste après). Le système de défense cutané n’est pas complètement développé ce qui rend la peau d’autant plus fragile et sujette aux irritations. Les produits appliqués sur leur peau sont donc beaucoup plus rapidement absorbés dans le sang.

2) La barrière sang-cerveau n’est pas complètement formée

La barrière sang-cerveau chez les enfants n’est pas encore complètement mature. La barrière sang-cerveau filtre et contrôle le passage des substances sanguines et les empêche de passer librement du sang au cerveau. En raison de l’immaturité du système de l’enfant, les substances dangereuses contenues dans les crèmes et absorbées par le sang atteignent plus facilement le cerveau et le système nerveux.

Pour résumer, appliquer des crèmes éclaircissantes sur votre enfant (hydroquinone, mercure, corticoïdes, glutathion, produits ménagers blanchissants, etc) c’est l’exposer dès son plus jeune âge à :

  • une altération de la qualité de sa peau et de sa fonction « barrière » (contre les infections) et donc un affaiblissement de son système immunitaire
  • des irritations et maladies cutanées
  • des irritations et maladies oculaires
  • des perturbations de son système hormonal
  • des perturbations de son système nerveux

Il n’existe pas de « bonne crème éclaircissante » ou de dosage spécial enfant.

Découvrez une liste de 54 crèmes dangereuses pour la santé en cliquant ici et une liste de 8 savons dangereux en cliquant ici. Quel que soit l’endroit où vous trouvez ces produits (même en pharmacie !), sachez qu’ils sont nocifs, même si les symptômes n’apparaissent pas immédiatement.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire