Top
https://www.flickr.com/photos/perspective/16978537/sizes/z/in/photostream/

Aujourd’hui plus que jamais les faux ongles ont le vent en poupe. Une pose bien faite sublime les mains à merveille, cependant il faut savoir que cette pratique n’est pas sans danger pour tout le monde.

http://www.flickr.com/photos/perspective/16978537/sizes/z/in/photostream/

Photographe : Elvert Barnes

En effet, l’ANSM a publié un document le 2 août 2016 répertoriant les cas où il est préférable voire vital d’éviter le port de faux ongles.

Il ne faut pas se faire poser d’ongles artificiels si :

  • vous avez moins de 16 ans : il vaut mieux attendre la maturité complète de l’ongle ; d’autre part l’accord de vos parents est souhaité si vous êtes mineur ;
  • vous souffrez d’une maladie des ongles : psoriasis ou mycose par exemple ;
  • vos ongles sont fragiles ou abîmés, car le meulage obligatoire va amincir l’ongle et le fragiliser davantage ;
  • vous êtes enceinte : la toxicité des produits utilisés n’est pas établie ; d’autre part, la nécessité, au moment de l’accouchement ou en cas de complication de la grossesse, de poser à l’extrémité d’un doigt un appareil mesurant l’oxygène du sang n’est pas compatible avec les ongles artificiels ;
  • vous devez subir une intervention chirurgicale : la nécessité de poser à l’extrémité d’un doigt un appareil mesurant l’oxygène du sang n’est pas compatible avec les ongles artificiels ;
  • vous faites partie du personnel soignant : vous risquez de transmettre plus facilement une infection bactérienne aux patients par l’intermédiaire des ongles artificiels.

Pour avoir plus d’informations sur les précautions à prendre avant d’avoir recours à la pose de faux ongles, cliquez ici !

Stéphanie B.

Je mets mon expertise et mon expérience à votre service lors de nos séances d’accompagnement personnalisé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Reset Password