PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mercredi , 15 novembre 2017
Accueil » SOIN PEAU » Maquillage » Tendance nude : strobing vs contouring

Tendance nude : strobing vs contouring

La tendance nude fait de plus en plus d’adeptes. Etre maquillée sans en avoir l’air, permet de mettre ses traits en valeur et camoufler ses petites imperfections sans pour autant avoir l’air transformée. 

strobing peau noire
Source : pinterest

Il y a quelques années en arrière, pour faire un maquillage nude on se contentait de bien appliquer son fond de teint et son anti cernes. Aujourd’hui, pour faire un nude, de plus en plus de femmes ont recours à deux nouvelles techniques de maquillage : le strobing ou le contouring.

Nombreuses sont celles qui se demandent quelle est la meilleure technique pour mettre son visage en valeur. À la même manière que Peter Hahn dans cet article, nous avons choisi de vous présenter notre avis comparatif.

Le contouring

Il y a quelques semaines, nous vous parlions de contouring. Pour rappel, la technique du contouring consiste à utiliser un fond de teint plus foncé que sa carnation (2 teintes plus foncées) et à l’appliquer sur les parties du visage que l’on souhaite affiner : nez, sous les pommettes, ovale du visage, tempes. On utilise également un fond de teint un ton plus claire sur les parties du visage à mettre en valeur : arrête du nez, front, pommettes et menton, Après avoir appliqué les fond de teint, il s’agit de les estomper au maximum afin d’éviter les démarcations, l’objectif étant d’obtenir un résultat le plus naturel possible.

Les pour : Le contouring est une méthode intéressante dans la mesure où on sait la manier avec légèreté. A tester lors d’occasions spéciales ou en soirée lorsqu’on a envie d’un maquillage un peu plus poussé pour aller au resto, en boîte ou autre.

Les contre : Certaines femmes deviennent accro au contouring au point de ne plus pouvoir sortir sans. En effet, un contouring accentué peut modifier les traits du visage et ainsi participer à renforcer les complexes chez des personnes dont la morphologie ne se rapproche pas du visage dit « parfait », c’est-à-dire ovale, avec un petit nez fin et des pommettes saillantes. Par ailleurs, pour celles qui manquent d’entraînement, le contouring peut être long à réaliser pour un maquillage le matin avant d’aller au travail.

Le strobing

Le strobing consiste à apporter de la luminosité au teint en appliquant une touche d’enlumineur ou de poudre scintillante sur les parties saillantes du visage : arrête du nez, front, pommettes, menton, arcades sourcilières. Là aussi il faut avoir la main légère pour éviter l’effet boule à facettes.

Les pour : Le strobing apporte tout de suite un côté frais, bonne mine car il permet d’attirer la lumière sur le visage. Il convient aussi bien pour le jour que pour le soir (on accentuera un peu plus le côté lumineux au niveau des pommettes) et est beaucoup plus simple d’exécution que le contouring.

Les contre : On déconseille souvent le strobing aux peaux grasses qui ont déjà tendance à briller. Je mettrais un bémol à cette règle en conseillant aux peaux à tendance mixte à grasse :

  1. d’avoir la main légère,
  2. d’utiliser une poudre irisée plutôt qu’un enlumieur liquide ou crème
  3. d’appliquer l’enlumineur uniquement sur les pommettes si la zone T brille trop rapidement pendant la journée.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire