PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mardi , 30 mai 2017
Accueil » Non classé » Pamplemousse et médicament font mauvais ménage

Pamplemousse et médicament font mauvais ménage

Pamplemousse et médicaments ne font pas bon ménage. Aussi étrange que cela puisse paraître, il est conseillé d’éviter de consommer du pamplemousse et dérivés du pamplemousse (jus, poudre, extraits, etc) lorsque l’on est sous traitement médicamenteux sous risque d’interactions dangereuses pour la santé.

pamplemousse - no credit required

En effet, la consommation de pamplemousse augmenterait l’absorption du médicament dans le système sanguin augmentant ainsi la fréquence et la gravité des effets indésirables en raison d’un fort taux de concentration du médicament dans le sang. Deux classes de médicaments sont particulièrement concernées :

  • certains médicaments utilisés pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang
  • les immunosuppresseurs préconisés contre les rejets de greffes.

L’ANSM (l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) conseille d’éviter de prendre un jus de pamplemousse dans les deux heures qui précèdent la prise de ces médicaments ainsi qu’après la prise. Selon la Food and Drug Administration (l’équivalent américain de l’ANSM), les oranges de Séville et les tangelos (croisement entre la tangerine et le pamplemousse) auraient les mêmes effets que le pamplemousse.

De manière générale, les agrumes doivent être évités avec les anti-inflammatoires car cela risque de provoquer des brûlures d’estomac ou des reflux acides.

Sources : ANSM – The Harvard Medical School

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire