PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mercredi , 18 octobre 2017
Accueil » SANTÉ » Pratiques cosmétiques à risque » L’association Ewa Ethnik en campagne contre la dépigmentation artificielle de la peau

L’association Ewa Ethnik en campagne contre la dépigmentation artificielle de la peau

Association Ewa Ethnik 2L’association Ewa Ethnik organise une campagne de sensibilisation contre la dépigmentation artificielle de la peau à Cotonou qui aura lieu du mois d’août 2015 à octobre 2015.

La première édition de la Journée d’Information sur la Dépigmentation Artificielle (JIDA 2014) à Cotonou a rencontré un tel succès que l’association Ewa Ethnik a décidé de taper plus fort cette année en organisant une Campagne d’Information et de Sensibilisation sur la Dépigmentation Artificielle (CISDA 2015) qui se déroulera sur 3 mois.

L’association Ewa Ethnik sera omniprésente : presse, radio et télévision. D’ailleurs la présidente de l’association, El Macsoudath BADIROU, a déjà commencé à faire connaître son projet sur la chaîne Télésud le 21 mai dernier.

On aura également l’occasion de voir des affiches de la campagne de sensibilisation dans les villes de Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi et Parakou.

Comme l’explique la présidente, la dépigmentation artificielle de la peau n’est pas qu’une affaire de cosmétique. Il s’agit d’un vrai problème de santé publique qui au-delà des conséquences superficielles qu’il engendre, met en danger la vie de millions de personnes dans le monde. La sensibilisation permet de sortir du tabou et c’est le premier pas vers la prise en charge.

Si vous souhaitez vous aussi soutenir la campagne de sensibilisation contre la dépigmentation artificielle de la peau, vous avez la possibilité de participer au crowdfunding à partir du 1er juin. Vous trouverez de plus amples informations sur le site de l’association en cliquant ici.

A propos d’Ewa Ethnik

Créée en avril 2014, Ewa Ethnik est une association à but non lucratif qui a pour objectif d’informer, de sensibiliser et d’alerter sur les conséquences de la dépigmentation artificielle de la peau.

El Macsoudath BADIROU et Nathalie MIGAN sont les 2 fondatrices de l’association Ewa Ethnik. Ces deux amies d’origine béninoise ont créé l’association dans le but de mettre en place des actions concrètes pour lutter contre le fléau qu’est la dépigmentation artificielle de la peau. Le nom de l’association Ewa Ethnik a une signification importante :  « Ewa » veut dire « beauté » en langue yoruba. Parler de beauté est indispensable dans cette cause car les personnes pratiquant la dépigmentation artificielle de la peau n’ont pas conscience de la beauté de leur couleur de peau naturelle. Le mot « Ethnik » vise les populations noires et métissées même si la dépigmentation est également pratiquée en Inde ou encore en Asie.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire