PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
lundi , 19 novembre 2018
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » Kenté ou Kita, perdant de la mode ethnique?

Kenté ou Kita, perdant de la mode ethnique?

Il est partout : sur les bijoux, les sacs, les vêtements et même les chaussures. Le wax envahit la mode et c’est tant mieux. Même celles qui jadis trouvaient ce tissus trop « voyant » s’y mettent. C’est normal, c’est la tendance, le tissu a été « approuvé » et est rentré dans les standards de la mode, donc, pourquoi s’en priver ? Alors que tout le monde vante les mérites de ce tissu comme étant africain, oubliant même les origines hollandaises de ce pagne inspiré de l’Indonésie, certains tissus artisanaux « bien de chez nous » restent en retrait. Il s’agit des Kenté ou Kita que l’on retrouve dans un certain nombre de pays d’Afrique de l’Ouest. Ceux là sont réalisés sur des navettes, de manière artisanale et renferme bien des secrets.

Kenté
Kenté 100% coton à gauche, coton et fils de soie dorés à droite

Le Kenté est une étoffe de tissus fabriquée à partir de fils de coton ou de soie.

Il en existe plusieurs sortes :

  • le Kenté Ashanti du Ghana reconnaissable par la majorité d’entre nous par des formes géométriques.
  • le Kenté Ewé ou peuvent figurer des motifs humains ou animaliers.
  • S’ajoutant au Kinté, on trouve en Côte d’Ivoire une spécificité : le pagne Baoulé

Chaque forme ou couleur a une signification.

La forme carrée représente la Terre et le Cosmos, le triangle les trois côtés de la vie et  le cercle, le pouvoir par exemple.

Parmi les principales couleurs on compte le blanc symbole de la pureté, le jaune de la richesse et de l’opulence ou encore le noir représentant le deuil et l’obscurité.

Comme vous le voyez rien n’est laissé au hasard. Et c’est d’ailleurs le cas des tisserands à l’origine de ces pièces : ce sont tous des hommes, et de plus très expérimentés qui se transmettent ce savoir de génération en génération. Il faut savoir que le tisserand passe en moyenne un mois pour réaliser un kenté. De plus, ces tissus sont portés principalement par des individus issus de la noblesse, et plus particulièrement lors de cérémonies. C’est certainement l’une des raisons qui en fait une étoffe rare, onéreuse.

Si de prime abord le Kita semble être le grand oublié de la mode ethnique, en réalité ce n’est pas forcément le cas! En effet, alors que les motifs géométriques sont tendances, certaines marques osent les tissus d’inspiration Kenté (INYÜ par exemple). Donc tout n’est pas perdu pour les tissus traditionnels!

Vous savez l’essentiel sur ces tissus. Donc la prochaine fois qu’on vous parle de tissus africain, ne pensez pas seulement au wax, pensez au Kenté!

Et vous, quel est le tissu typique de votre région?

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.