PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mardi , 12 novembre 2019
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » Interviews » Initiation aux Rituels africains du bien être avec Julie Lombé

Initiation aux Rituels africains du bien être avec Julie Lombé

Aujourd’hui nous voyageons du côté de la Belgique pour vous faire faire découvrir l’univers de Julie Lombé. Cette jeune femme d’origine belgo-congolaise spécialisée dans le domaine de la cosmétiques et du bien être n’hésite pas à mettre en valeur les savoir faire du Continent Noir.

Auteure du livre Sagesse africaine 2.0 dans lequel elle ne se contente plus de prendre soin de nos corps, mais également de notre esprit. Julie nous livre avec efficacité et justesse les secrets de cette résilience africaine sans jamais tomber dans les stéréotypes.

CBN: Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

J.L : Je suis issue d’un cursus de tourisme. J’ai également 10 années d’expérience en marketing touristique. Cela ne me satisfaisait plus, j’ai donc décidé de prendre une année sabbatique pour me former dans le domaine de la beauté et du bien-être.

CBN : Parlons maintenant du site Panafrican Beauty dans lequel on se rend compte de la diversité de la pharmacopée africaine. Quelle est votre source d’information ?

J.L : Je fais énormément de recherches par moi-même. Il faut dire qu’il y a en ce moment sur le Continent une formidable dynamique dans ce domaine. On y effectue un recensement de tous les actifs. On part de la culture orale pour aller vers des données écrites et scientifiques. Des entrepreneurs se fédèrent et se lancent dans l’industrie. Par ailleurs, je profite de mes voyages pour rencontrer des personnes sur places et je me base aussi sur le travail de recherche qu’effectuent certaines marques de cosmétiques.

CBN : Vous avez également crée Rituel, un institut dédié aux soins de beauté du Continent Noir. A défaut de quelques succès du moment on parle un peu moins de l’Afrique en comparaison avec les techniques ayurvédiques. Quelle est la perception de votre public à l’égard de ce savoir-faire africain ?

J.L Ce sont généralement des clients ravis de découvrir. Il y a 3 différents types de clients : les afro-descendants qui sont heureux de se réapproprier leur culture. La bio-mimétique c’est vraiment quelque chose qui leur parle. C’est une partie de l’empowerment des afro-descendants. Il y a aussi les clients qui ont soif de découverte, d’exotisme et enfin ceux qui résument ce savoir à de la magie avec tous les clichés qui en découlent.

CBN : Dans votre livre sagesse africaine 2.0 vous nous expliquez ce que le monde de l’entreprise gagnerait à appliquer la sagesse / la philosophie africaine. Et, on se rend vite compte que cela fait aussi sens dans nos vies personnelles. C’est une idée brillante et originale de puiser dans nos traditions africaines pour corriger le mal être au travail. Ce retour aux sources est une évidence.

J.L : Je vous remercie. C’est le retour que j’ai en général sur cet ouvrage. Il y avait pour moi une vraie volonté de permettre aux lecteurs de se replonger dans une culture parfois transmise partiellement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.