PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
samedi , 25 novembre 2017
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » Flora N’godioh

Flora N’godioh

Chronique Beauté Noire vous propose une interview de Flora N’godioh, fondatrice de Ouadaï Cosmetic; une marque novatrice qui s’inspire des secrets de beauté du Tchad.

Flora N'godioh
Flora N’godioh fondatrice de Ouadaï Cosmetic

Chronique Beauté Noire: Pouvez-nous vous parler de votre formation?

Flora N’godioh: J’ai fait des études en Laboratoire Génie Biologique et j’ai un DUT en Gestion et Administration des Entreprises via le CNAM.

CBN: Est-ce que vous vous destiniez à être un jour à la tête d’une telle entreprise?

F.N: Oui, j’avais ce rêve depuis le lycée de créer ma propre gamme de maquillage et c’est au bout de 8 ans que j’ai pu arriver à bout de ce projet. Le temps de travailler, d’élaborer la gamme et de trouver les fabricants. La certification BIO a été une continuité par rapport à mon mode de vie. Il ne faut pas oublier que les produits naturels sont présents en Afrique depuis des siècles. C’est un juste retour des choses, le maquillage est née en Afrique, on a tendance à l’oublier.

CBN: Quelle est la signification du terme Ouadaï?

F.N: Ouadaï est un ancien royaume tchadien.
CBN: Justement, vous êtes d’origine tchadienne, diriez-vous que le Tchad est une source d’inspiration dans l’élaboration de vos produits?

F.N: Oui, mon pays d’origine est une source d’inspiration. L’aridité du désert tchadien m’a aiguillé dans le choix du packaging « or », et le « vert » pour la verdure, la nature et l’espoir. Je suis une afro-française ancrée en Afrique. Le choix des ingrédients le karité et l’aloé véra: l’Afrique toute entière me sert dans le choix des ingrédients que ce soit pour les produits disponibles ou les produits à venir. L’esprit Ouadaï c’est un melting-pot d’inspiration.

CBN: Vous n’avez pas opté pour une boutique physique, pourquoi avoir choisi le e-commerce?

F.N: je ne souhaitais pas de boutique physique car je suis avant tout conceptrice de produits, le site marchand me permet d’être en contact direct avec ma clientèle, ce qui me permet d’avoir un suivi et des retours sur les produits. Mon idée c’est de mettre la clientèle au coeur de la gamme. Nous sommes la seule entreprise qui grâce au formulaire « Imaginez votre produit » a demandé à sa clientèle de composer le reste de la gamme. J’ai fait le choix d’être au plus près de leurs attentes. Aujourd’hui ce sont des distributeurs choisis par mes soins qui disposent de la gamme Ouadaï. Une boutique c’est encore un autre métier; les premières années je me concentre  à élaborer la gamme et tous les autres produits que j’ai en tête. Dans le futur peut-être!!!

CBN: Quels obstacles avez-vous rencontrés?

F.N: Les obstacles sont avant tout pour la fabrication, trouver des fabricants acceptant de travailler sur de nouvelles méthodes,travailler sur des peaux métissées mates et noires pour s’adapter à toutes les teintes. On m’avait dit que c’était de la folie de proposer une gamme Bio spécifique à notre type de peau. Nous sommes au même titre que toutes les consommatrices intéressées par les produits naturels, or c’est ancestral chez nous. Je voulais allier les 2: une marque innovante et haut de gamme. La distribution fait aussi comprendre aux distributeurs que nous sommes aussi des consommatrices friandes de produits cosmétiques. Je constate que beaucoup de distributeurs le prennent en compte aujourd’hui. L’aspect financier peut également être un frein à la création, c’est pour ces raisons que j’ai attendu d’avoir assez travaillé pour me lancer.

CBN: Quel est le type de produits que l’on peut trouver en ligne, quelle est leur spécificité?

F.N: Notre spécificité c’est les teintes et les textures. mes clientes sont toujours étonnées quand elles reçoivent leur commande. La plupart des gens pense que maquillage Bio rime avec couleurs ternes . J’ai simplement montré que c’était possible d’avoir des maquillages certifiés Bio, qui peuvent autant aller à une peau claire qu’à une peau foncée comme la mienne.

CBN: Quel message adresseriez-vous à ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure?

F.N:  La patience, il faut se faire aider par des structures et croire en son projet. Il y a des moments de joie, des pleurs, mais la création c’est une aventure humaine avec de belles rencontres à la clé et des clientes qui vous le rendent bien chaque jour. Et c’est à toutes les femmes que je dis merci.

CBN: Bonne continuation à Ouadaï Cosmétics, Merci!

Laisser un commentaire