PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
jeudi , 20 septembre 2018
Accueil » SANTÉ » Les éponges menstruelles, alternative au tampon

Les éponges menstruelles, alternative au tampon

La semaine dernière, on vous expliquait le pourquoi du comment des serviettes hygiéniques lavables, et de la tendance 0 gâchis, dans laquelle notre équipe s’est engagée. Pour rester dans ces deux thématiques, qui nous tiennent à cœur et dont on  parle malheureusement trop peu hormis sur des sites internet spécialisés, on a décidé de vous révéler un autre de nos petits secrets dont vous ignorez probablement l’existence. Il s’agit d’un objet magique, lavable et réutilisable, qui peut être très utile pendant ces cinq jours mensuels si pénibles dont on se passerait bien… Cet objet, c’est l’éponge menstruelle ! Alors. On vous voit venir, avec vos yeux écarquillés. Laissez-nous vous expliquer et n’ayez pas peur.

Ce n’est pas parce que vous voyez le mot « éponge » qu’il faut tout de suite penser à la chose noire et humide qui vous sert à nettoyer votre vaisselle – d’ailleurs il faudrait peut-être songer à la changer – et qui vous inspire un certain dégoût. L’éponge dont on vous parle n’a rien à voir avec celle-ci. C’est une éponge extraite de son milieu naturel, l’océan, et elle est utilisée par les femmes depuis l’Antiquité ! Si elle porte le nom « d’éponge », c’est parce qu’elle possède des propriétés absorbantes : elle peut ainsi s’utiliser pour remplacer notre cher ami de toujours à la TVA non réduite : le tampon.

Contrairement à ce dernier, elle ne contient aucune fibre synthétique ni aucun produit chimique. Les risques de dessèchement des muqueuses, d’infections ou encore d’irritations sont ainsi extrêmement réduits. On la nettoie et on la désinfecte avec de l’eau froide et du savon avant et après chaque usage, et hop, on est tranquille pour plusieurs heures.

Pas besoin de ficelle pour la retirer, elle descend naturellement quand elle est remplie (dans tous les cas, un petit jet d’eau sous la douche pour qu’elle se remplisse un peu plus, et la voilà qui s’alourdit et descend toute seule comme une grande). Précisons que ces éponges sont biodégradables et donc ne polluent pas notre petite planète adorée. Seul bémol : on déconseille l’usage de cette protection intime aux femmes qui portent un stérilet.

Le petit plus : si vous vous avez des rapports sexuels durant vos règles, vous pouvez tout à fait conserver votre éponge menstruelle. Oui, ça permet d’éviter les petites catastrophes sur les draps qui ne font plaisir à personne.

Pour tout savoir sur les éponges menstruelles et la manière de s’en servir, rendez-vous sur le site http://www.eponge-menstruelle.fr/ qui vous explique le mode d’emploi détaillé !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.