PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mardi , 18 septembre 2018
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » Le documentaire « 24 David » de Celine Baril à la Cinémathèque quebequoise à Montreal dès le 2 février 2018

Le documentaire « 24 David » de Celine Baril à la Cinémathèque quebequoise à Montreal dès le 2 février 2018

Le documentaire 24 Davids de Céline Baril (ONF) en salle à la Cinémathèque québécoise à Montréal dès le 2 février 2018.

Source : ONF

Dès le vendredi 2 février, le long métrage documentaire 24 Davids de Céline Baril prend l’affiche à la Cinémathèque québécoise à Montréal. Produit à l’ONF par Colette Loumèdele film nous entraîne dans un voyage sur trois continents à partir d’une idée aussi simple qu’originale : donner la parole aux David de ce monde. De tous les âges et tous les métiers, de cosmologue à recycleur, les 24 protagonistes composent un écosystème ludique qui se déploie dans toutes les sphères de la connaissance. Expérience cinématographique d’une tonifiante liberté, 24 Davids a été choisi comme film d’ouverture des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) en novembre dernier, où il a fait sa première mondiale et a été chaleureusement accueilli. Certaines des projections se tiendront en présence de la réalisatrice.

À propos de 24 Davids

David, Davide, Dawud, Daouda : ce prénom commun à de nombreuses cultures s’incarne ici dans les multiples visages d’une humanité qui allie action et réflexion, participant au réenchantement du monde. Ce voyage hors de l’ordinaire nous mène de l’Amérique du Nord (Canada, États-Unis) à l’Amérique latine (Mexique, Colombie) en passant par les continents européen (Angleterre, France) et africain (Ghana, Togo). On y croise, entre autres, un David-DJ qui fait danser des b-boys dans les rues de Bogota ; un David-animateur defab labs qui veut que l’Afrique devienne une terre productrice de concepts ; un Dawud-recycleur qui voit dans les déchets le salut de l’humanité ; un David-migrant en transit dans la « jungle » de Calais, dans l’attente du paradis ; ou encore un David-amoureux vivant sur une péniche dans un Londres hors de prix. En multipliant les rencontres aussi diverses qu’inspirantes,24 Davids crée un écosystème ludique et contagieux d’où émergent de nouvelles communautés solidaires axées sur le partage. Vaste laboratoire poétique et politique, ce film ample et joyeux nous convie à une grande conversation planétaire et interroge avec fantaisie les mystères de l’univers et les défis du vivre-ensemble.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.