PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
lundi , 23 octobre 2017
Accueil » SANTÉ » Pratiques cosmétiques à risque » Dépigmentation : la peau perd sa protection solaire

Dépigmentation : la peau perd sa protection solaire

Lors d’une intervention pour Ghana Broadcasting Corporation, le dermatologue Edmund Delle a déclaré qu’une peau dépigmentée devient similaire à celle d’une peronne atteinte d’albinisme.

http://www.flickr.com/photos/shinycatcreationsjewelry/5469739824/sizes/m/in/photostream/
Photographe : shinycatcreations

Qu’il soit sous forme de crème, de cachet ou d’injection, tout produit dépigmentant éclaircit la peau en la privant de sa protection solaire naturelle : la mélanine. Une peau dépigmentée devient ainsi comparable à celle d’une personne albinos. En effet, la peau devient beaucoup plus sensible aux rayons du soleil et est donc plus exposée aux risques de maladies cutanées, notamment au cancer de la peau.

Il existe d’autres signes évidents chez les personnes qui se dépigmentent la peau : vergétures, acné, duvet, hyperpigmentation au niveau des articulations, etc.

Les conséquences de la dépigmentations ne sont pas seulement d’ordre dermatologique. Les personnes qui utilisent des produits éclaircissants s’exposent également au risque de développer des maladies telles que l’hypertension, le diabète, l’insuffisance rénale, etc.

Comme on le sait, la plupart des produits dépigmentants interdits contiennent de l’hydroquinone, des composés de mercure et des corticoïdes. Certaines personnes vont jusqu’à confectionner leurs propres produits dépigmentants à base de dentifrice, de défrisant et/ou de craie entre autres, à leurs risques et périls.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire