PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
lundi , 18 septembre 2017
Accueil » SANTÉ » Pratiques cosmétiques à risque » Crèmes éclaircissantes pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

Crèmes éclaircissantes pendant la grossesse : quels risques pour le bébé ?

Durant la grossesse, de nombreuses femmes remarquent une modification de l’état de leur peau, notamment l’apparition de taches (masque de grossesse). Celles qui utilisaient des produits éclaircissants jusqu’à présent, s’astreignent parfois à une routine encore plus poussée. Si en temps normal, l’utilisation de produits dépigmentants comporte des risques pour la santé, les dangers sont multipliés lors d’une grossesse. En effet, la pratique comporte des risques non seulement pour la femme enceinte mais également pour le fœtus.

femme noire enceinte
Crédit photo

De la même façon qu’il est déconseillé de boire de l’alcool, fumer ou encore utiliser des colorations capillaires, il est fortement déconseillé d’utiliser des produits éclaircissants pendant la grossesse. En effet, tout produit toxique est susceptible d’être transmis en tout ou partie de la mère à l’enfant via le placenta.

Les ingrédients éclaircissants passent dans le sang

L’utilisation de crèmes éclaircissantes contenant de l’hydroquinone, du mercure ou autres substances nocives peut causer de nombreuses maladies telles que l’insuffisance rénale, le diabète, ou encore l’hypertension parce que ces produits passent dans le sang. Or ce qui est dans le sang de la mère passe généralement au sang du fœtus par le placenta. Il se peut donc que le fœtus emmagasine certaines substances qui peuvent avoir des conséquences sur son développement.

Les risques pour le bébé

Dans le cas de la dépigmentation de la peau, certaines études dénoncent des risques de :

  • fausses couches
  • petit placenta
  • poids faible et malformations à la naissance

Les mères allaitantes transmettent également le mercure et ses dérivés à leur enfant par le lait, l’exposant ainsi à des risques de troubles neurologiques.

Les risques pour la mère

Dans le cas où la mère a une peau très abîmée et affinée par l’utilisation de produits éclaircissants, il existe un risque de mauvaise cicatrisation voire de non cicatrisation, notamment en cas de césarienne. La peau devient également moins résistantes aux bactéries et champignons, ce qui peut exposer la mère à d’éventuelles infections nosocomiales surtout si on doit avoir recours à une intervention chirurgicale.

Pour vérifier si vos produits peuvent être utilisés sans riques, consultez ici notre catalogue de produits éclaircissants répertoriés comme dangereux.

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire