PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
dimanche , 22 juillet 2018
Accueil » CULTURE & SOCIÉTÉ » « Boumkoeur » de Rachid Djaidani

« Boumkoeur » de Rachid Djaidani

Le roman Boumkœur a été publié aux Éditions du Seuil en 1999. L’auteur, Rachid Djaïdani est un écrivain, réalisateur, scénariste et comédien français. II a écrit d’autres livres, notamment, Visceral (2007) et Mon nerf (2004). Après avoir lu sa biographie, le lecteur réalise qu’il existe des similitudes entre Boumkoeur et la vraie vie de l’auteur.

Né en 1974 d’un père Algérien et d’une mère Soudanaise, il grandit à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines. A 15 ans, il passe deux CAP : maçonnerie et plâtrier-plaquiste. Puis, il part travailler sur les chantiers. A 20 ans, il est engagé comme agent sécurité de plateau sur un film de banlieue. Après, il se lance dans la boxe anglaise et devient champion d’Île de France. Pour finir, il décide de devenir acteur.

Boumkoeur, c’est la vie dans la cité relatée du point de vue de Yazad, surnommé Yaz, qui a decidé d’écrire un livre dans lequel il raconterait sa vie. Il sa fait donc aider par Grézi, son informateur. En effet, Yaz est exclu des groupes à cause de sa mauvaise réputation dans les quartiers. Deux points essentiels m’ont frappés pendant la lecture du roman, à savoir:

  1. La précarité et la violence des personnages illustrés par le père qui bat sa femme, la sœur qui a plusieurs amants dans la cité, Grézi qui est un arnaqueur, le toxicomane qui meurt (son frère), la mère battante, Yaz qui ne trouve pas de travail, la promiscuité (à plusieurs dans un appartement F4).
  2.  La langue est le moyen d’expression des jeunes pour signifier leur appartenance à un groupe et aussi cette exclusion de la société. Elle prend aussi ici une dimension très importante. Dans un roman, le lecteur s’attendrait à ce que Yaz prenne la parole dans un français académique. Bien qu’il aspire à devenir écrivain, ice dernier souhaite raconter le quotidien dans sa cité en verlan. Il utilise donc pour cela le présent d’énonciation. Il change très souvent de point de vue. Le père qui prend la parole, ensuite Yaz. Le narrateur devient ainsi un locuteur qui s’adresse à un interlocuteur, le lecteur. Il parle vite. On a de la peine à arrêter de lire car on a l’impression de lui couper la parole ou de manquer quelque chose si on arrête de lire. Le locuteur est volubile, il est violent et grossier. Il nous montre crûment la cité à travers les yeux des différents narrateurs-locuteurs.

L’utilisation du français « de cité » et de la violence verbale et sexuelle peuvent décourager le lecteur mais en en faisant fi  la valeur du livre saute aux yeux. Après tout, la langue fait partie intégrante de l’histoire racontée avec brio. Demandez-vous le rôle qu’elle joue dans le livre et le message que Rachid (l’auteur) ou Yaz (le narrateur) essaye de véhiculer. De là, plusieurs éléments et catégories commenceront à vous apparaître. En conclusion, je pense que Rachid Djaïdani utilise ses différents personnages et un vocabulaire argotique  pour adresser des problèmes sociologiques que sont l’insécurité de l’emploi, la violence, la précarité, l’emprisonnement des jeunes de la banlieue comme Grézi qui retrouve beaucoup d’autres jeunes de la cité en prison. On pourrait également en déduire que Rachid Djaïdani pointe aussi du doigt l’indifférence de la société française à l’égard de ces problèmes. A la fin du livre, on peut par exemple évoquer le maire qui parle de la décoration de la ville et pas du drame qui a frappé la famille de Yaz. Les médias n’en n’ont aussi rien à faire.

Le livre est intéressant et je vous le recommande vivement.

Djaïdani, Rachid. Boumkœur. Paris: Éditions du Seuil, 1999. Imprimé

Muriel

Muriel

Muriel Mben est une auteure camerounaise qu'on peut classer dans la catégorie des écrivains africains de la troisème génération. Elle a écrit La dernière pluie (2013), The unruly passenger (2015) et, Un bond dans l'inconnu.
Muriel

One comment

  1. Une belle chronique qui donne envie de lire le livre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.