PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
mardi , 27 juin 2017
Accueil » ANTENNE LIBRE » L’avis d’un homme sur la dépigmentation de la peau

L’avis d’un homme sur la dépigmentation de la peau

Bon, quand on m’a demandé d’écrire un article sur ce que les hommes pensaient du décapage, ou éclaircissement (appelez ça comme vous voulez) de la peau, j’étais d’abord animé par le désir de dire du mal, attaquer les femmes noires qui font ça là où ça fait mal. Une espèce de défoulement salutaire. Le fameux « true talk » ou « dire les vraies choses » que l’on affectionne tous mais qui en réalité ne sert a rien sinon satisfaire les envies narcissiques et hautement complexée de l’homme noir et du genre masculin en général.

homme dépigmentation
Crédit photo

N’empêche, je voulais dire des choses qui avaient du sens et beaucoup de vérité. En réalité ce qui est vraiment important c’est ce que l’homme de valeur, pas n’importe quel homme, veut de la femme. J’entends par homme de valeur, un homme qui te respecte et est prêt à te donner sa vie en dévouement et par amour et qui est prêt à construire une famille avec toi. Un homme capable de faire de toi la mère de ses enfants.

Cet homme-là ne devrait pas accepter que tu te renies, car la femme noire qui se dépigmente la peau se renie. Elle refuse de travailler ce que la nature lui a donné pour tricher et tromper son monde. Nous avons tous connu cette fille super intelligente super gentille mais qui s’habille de la manière la plus vulgaire qui soit pour cacher son mal être. Elle n’attire que le même genre d’hommes qui ne s’intéresse qu’a sa plastique et ne fait aucun effort pour la connaitre vraiment. Ce même homme se désintéressera d’elle quand sa beauté aura fanée et ira trouver une plus jeune.

La dépigmentation de la peau à l’ère de l’information tout azimut est une maladie de l’esprit et du corps. Pas cette maladie qui te tombe dessus de manière fatale mais la maladie que tu t’es toi-même donnée. Le problème que nous futurs pères on a, c’est que tu risques d’inoculer le virus a nos enfants qui ne comprendront pas leur peau et qui vont grandir en n’apprenant pas à s’aimer. Nos enfants ne comprendront jamais la couleur de leur mère ou de leur père car des hommes se dépigmentent la peau.

De ce fait au problème initial de désamour de soi se rajoute celle de l’égoïsme. La femme qui se dépigmente ne pense pas aux conséquences sur la famille tant financière (maladies et prise en charge que cela implique en cas de cancer ou d’insuffisances rénale), qu’au niveau de la santé mentale. A l’heure ou la communauté noire se réapproprie sa culture et son histoire il est de bon ton, bon teint de faire en sorte que les femmes qui vont éduquer cette génération exceptionnelle soit en accord avec cette nécessité ultime qui est l’acceptation de ce que nous sommes. Le plus beau cadeau que dieu ait offert à cette terre.

El Papinio

Le dribbleur des mots. Un Homme.

Laisser un commentaire