PageRank Chronique beauté noire Annuaires des sites Annuaire Web France Feminin Référencement gratuit
samedi , 22 juillet 2017
Accueil » SOIN PEAU » Acné et tâches brunes » 4 traitements anti acné incompatibles avec le soleil

4 traitements anti acné incompatibles avec le soleil

Quand on a des boutons, on se passerait bien d’accumuler cela avec d’autres problèmes de peau. Même si on dit que le soleil améliore souvent les soucis d’acné, il est préférable d’éviter les expositions solaires prolongées notamment si vous êtes sous traitement médicamenteux. En effet, certains traitements anti acné s’avèrent incompatibles avec le soleil….

Flickr - Hat

Traitement anti acné à base de peroxyde de benzoyle

Certains savons anti acné (Panoxyl pain) ou crèmes/gels  (Erylik, Cutacnyl, Eclaran, Pannogel, Panoxyl, Effacné) contiennent du peroxyde de benzoyle qui est un agent photosensibilisant.  Il est préférable d’utiliser ces produits le soir et de se munir d’une bonne crème solaire.

Traitement antibiotique local

Certains traitement antibiotiques locaux contiennent de l’alcool et/ou du propylène glycol, qui sont des substances irritantes. Cela rend donc la peau plus sensible au soleil. Il convient de les appliquer le soir avec une crème hydratante. Il s’agit en particulier de traitements comme Eryfluid, Stimycine, Erythrogel sous forme de gel ou de lotion, ou encore Dalacine T topic par exemple.

Traitement anti acné à base d’isotrétinoïne

L’isotrétinoïne par voie orale prescrite dans les cas d’acné sévère (Roaccutane et génériques ou encore Curacné) fragilise également la peau tout le long du traitement. Ces traitements rendent donc la peau très sensible, ce qui peut favoriser les coups de soleil. On peut s’exposer au soleil mais il est impératif d’utiliser un crème soleil à indice maximal (50+) avec une protection contre les UVB et UVA. Pour réduire les risques, il vaut mieux éviter de commencer ce type de traitement pendant l’été.

Traitement de l’acné par la contraception

Dans certains cas les médecins prescrivent la pilule seule ou en combinaison avec un traitement par voie orale afin d’éviter certaines conséquences (Roaccutane + pilule par exemple, pour éviter les risques de malformations du foetus en cas de grossesse). Il faut savoir que quelques pilules sont photosensibilisantes et peuvent donner lieu à l’apparition de melasma suite à une exposition solaire. Il convient donc de bien poser la question à votre médecin ou gynécologue.

Source : Sante magazine

Stéphanie B.

Co-fondatrice et gérante chez Chronique beauté noire
Esthéticienne indépendante à Lyon - Séances de conseils personnalisés à domicile pour améliorer votre routine beauté

Laisser un commentaire